Pourquoi voyager seul?


Motivation / Saturday, December 2nd, 2017

Cet article fait partie de la serie aucune excuse, faites vos bagages qui explore les raisons qui empêchent les gens de voyager et propose des solutions.

Pourquoi voyager seul?

Voilà une question qu’on m’a souvent posée. Surtout par les gens qui me connaissent moins… Lorsque je reviens d’un de mes voyages solo en Europe par exemple, après les questions habituelles du genre “Où t’es allé?”, “Qu’est-ce que tu as aimé le plus?”, vient généralement “Avec qui tu as voyagé?”. Et ce n’est pas tout le monde qui a la même réaction lorsque je répond que j’ai voyagé seul, parce que ce n’est pas tout le monde qui envisagerait de voyager de cette manière.

“Tu ne t’es pas ennuyé? Ça doit être platte, toujours tout seul…”.

C’est souvent la réaction de ceux qui ne l’ont jamais vraiment essayé. Alors, pourquoi voyager seul?

Certains le font parce qu’ils n’ont pas vraiment d’autre choix. Il n’ont trouvé personne d’intéressée et/ou de disponible. D’autres le font par choix, entre autre pour la liberté que ça procure. Peu importe les raisons, elles sont toutes bonnes. Personnellement, j’ai voyagé seul et avec des amis, et bien que chaque expérience est différente, j’ai apprécié les deux. Par contre, une chose est sûre, le fait de se retrouver seul ne doit surtout pas devenir une raison pour ne pas voyager. Alors, regardons les bons côtés de voyager seul.

1. Liberté totale. Vous êtes en vacances, profitez-en à votre manière! Voyager seul signifie aucun compromis. Vous voulez rester au lit jusqu’à midi pour récupérer de la veille? Vous voulez manger des pâtes à tous les repas? Vous voulez passer la journée au musée des pantoufles antiques tricotées à la main? Et bien vous n’avez personne d’autre que vous à consulter et à convaincre.

En voyageant seul, on est absolument libre de faire seulement ce qu’on veut. C’est vrai qu’à l’occasion c’est bien de ne pas avoir à prendre toutes les décisions, mais d’un autre côté, tellement de choses sont décidées pour nous dans la vie… Et puis, même si ça vous prend un peu plus de temps à décider quoi faire, la seule personne que vous retarderez est vous-même!

Cette liberté ne s’applique pas seulement aux petits détails de la journée comme choisir un restaurant ou une activité. Elle peut se traduire à plus grande échelle et avoir un impact sur votre itinéraire par exemple. Vous aviez prévu de passer 3 jours à quelque part mais tombez en amour avec l’endroit. Pourquoi ne pas rester toute la semaine alors? Vous vous découvrez plusieurs affinités avec un(e) autre voyageur(e) sur la route mais il(elle) quitte pour une destination différente de la vôtre. Si vous pouvez vous le permettre, pourquoi ne pas le(la) suivre si vous en avez envie? En étant seul, vous êtes beaucoup plus flexible devant ce genre de situation.

Je me souviens il y a quelques années alors que je voyageais dans les Balkans en Europe de l’Est, j’ai rencontré un autre Canadien au début de mon voyage. Il venait de faire pratiquement le même itinéraire que j’avais prévu, mais en sens inverse avec quelques variations. Alors je lui ai demandé conseil sur les endroits et activités qu’il avait préférés, etc. Il m’a convaincu de faire un détour en Macédoine, ce qui n’était pas du tout dans mes plans au départ. Après seulement quelques jours de voyage, j’ai quarrément jeté mon itinéraire au recyclage et avec le recul, ce fût une des meilleures décisions de mon voyage!

2. Les rencontres sont plus faciles. Croyez-le ou non, il est probablement plus facile de faire de nouvelles rencontres en étant seul. À moins que vous le vouliez vraiment, vous ne serez jamais complètement seul. Les voyageurs solitaires se reconnaissent et s’attirent entre eux. Pensez-y. Si vous arrivez seul dans un lieu inconnu, et cherchez de la compagnie, la personne seule dans son coin risque d’être beaucoup moins intimidante (et possiblement plus accueillante) qu’un groupe d’amis de longue date par exemple.

Je crois qu’en voyageant seul, on se rend plus disponible, on est plus ouvert aux autres. Probablement parce qu’on veut nous aussi faire des rencontres. Par expérience, j’ai eu beaucoup plus de facilité à faire de nouvelles rencontres en voyageant seul que lorsque j’étais avec des amis. Et pourtant, je ne crois pas que j’agissais différemment. La meilleure explication que j’ai pu trouver est que peut-être qu’avec quelqu’un d’autre, on en resent moins le besoin…

3. Forme le caractère. Si les voyages forment la jeunesse, voyager seul forme le caractère! Se retrouver dans des situations complexes à l’étranger avec personne d’autre que soi-même peut parfois être stressant, mais je crois qu’il faut plutôt le voir comme un défi personnel. Il faut faire face à la musique et vaincre ses peurs. Dites-vous que des tas d’autres personnes l’ont fait avant vous.

Je dois avouer que je suis beaucoup plus confiant et calme devant l’inconnu en général depuis que je voyage de cette manière. Ça vient avec l’expérience. Parce que maintenant je sais que j’ai déjà eu des moments plus difficiles et qu’à chaque occasion, j’ai réussi à m’en sortir en un seul morceau. Sans tomber dans l’insouciance (pfff, ça n’arrive qu’aux autres!), je dirais que ça aide beaucoup à bâtir sa confiance en soi.

De plus, le simple fait de passer beaucoup de temps avec soi-même aide à mieux se connaître, et à grandir en tant que personne. Il y a certains moments dans une vie où on ressent le besoin de prendre un peu de recul pour réfléchir. Voyager seul peut alors être un excellent moyen pour ce genre d’introspection… Bon, assez la psychologie!

Bien sur, il n’y a pas que de bons côtés. Les repas ou les longs trajets en bus et en train peuvent paraître plus longs lorsqu’on est seul. On n’a personne d’autres pour partager les coûts sur la route et les bons moments lorsqu’on est de retour. Comme je l’ai dit précédemment, voyager avec un ou des amis peut aussi être une excellente option, elle ne doit simplement pas être la seule!

Convaincus? Reste plus qu’à planifier votre prochain voyage!