Comment économiser pour voyager sans arrêter de vivre


Questions d'argent / Saturday, December 2nd, 2017

Cet article fait partie de la serie aucune excuse, faites vos bagages qui explore les raisons qui empêchent les gens de voyager et propose des solutions.

On rêve tous de paysages paradisiaques, un verre à la main regardant le coucher de soleil sur la plage. Ou de se promener sans but dans les rues étroites du centre historique d’une ville d’Europe. Il y a plusieurs variantes. Mais une chose est sûre, il y a des factures à payer! Les temps sont durs et la vie coûte cher. Alors, dans la situation économique actuelle, comment peut-on se permettre de voyager?

Évidemment, je n’apprendrai rien à personne en disant que le but est de dépenser moins d’argent qu’on en gagne. Par contre, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Le problème est qu’on s’habitue à un certain train de vie en fonction de son salaire. Et chaque coupure dans ses activités ou ses dépenses peut parfois paraître comme un sacrifice… Comme dans les info-pubs, je dis “Il doit y avoir un meilleur moyen!”. Alors, voici mes suggestions pour mettre un peu d’argent de côté pour voyager sans pour autant arrêter de vivre.

1. Se donner un objectif
Tout va toujours mieux lorsqu’on a un objectif. La première étape est d’avoir quelques destinations en tête et d’avoir une idée de la durée du voyage. Il ne reste plus qu’à faire quelques recherches. Il existe plusieurs sites sur la toile qui donnent une idée du coût de la vie touristique à l’étranger, selon le style de voyage. Le but est de déterminer quel budget quotidien sera nécessaire. Puis vous pouvez aussi facilement trouver le montant d’un billet d’avion. Ajoutez un peu d’argent de poche et arrondissez pour les incertitudes, et voilà, vous avez une bonne idée du montant qui sera nécessaire pour votre prochain voyage. C’est votre objectif d’épargne.

2. Établir un budget
Cette méthode est parfaite pour ceux qui ont besoin d’un peu plus d’encadrement. Établir un budget est excellent parce que cela nous force à analyser chaque dépense et ainsi avoir un meilleur contrôle sur notre argent. Premièrement, établissez-vous un montant à économiser par mois et incluez-le à vos dépenses au même titre que le paiement de votre appartement, de votre voiture, etc. Et vous répartissez ce qui reste entre les semaines, ce qui vous donne votre budget hebdomadaire disponible. Aussi, si possible, établir un moyen de faire des virements automatiques vers un compte épargne peut vous faciliter la vie.

3. Diminuer sa consommation
Si vous êtes comme moi, vous dépensez probablement beaucoup trop sur des objets qui ne vous sont pas si utiles que ça. On est victime de la publicité, victime de surconsommation. À quelque part, je crois qu’on trouve du confort dans tout ça… On travaille tellement fort pour gagner cette argent, il faut bien en profiter non? Et bien ça dépend du point de vue. Pour vraiment diminuer sa consommation, je crois qu’il faut changer la perspective qu’on a sur le matériel et ce que ça nous apporte. Mais pour une épargne à court terme, nul n’est besoin de se lancer dans une re-définition personnelle! Pensez plutôt à louer un film plutôt que de l’acheter. Réactivez votre carte de membre à votre bibliothèque locale plutôt que d’acheter des nouveaux livres que vous ne lirez qu’une fois. D’accord, ce ne sont pas de si grosses économies, mais regardez vos factures et vous constaterez, peut-être avec surprise, à quel point les petites dépenses s’accumulent rapidement!

4. Limiter les restaurants
D’autres dépenses qui s’accumulent rapidement sont les factures de restaurant. Je n’aurai pas besoin de grand chose pour vous en convaincre, j’en suis certain. Vous pourrez faire de bonnes économies en achetant les ingrédients et en préparant le repas vous-même. Et faites-en un peu plus pour le lunch du lendemain. Car si vous étudiez ou travaillez à l’extérieur de la maison, les factures du midi font très mal. Et le petit sandwich préparé en vitesse sur le comptoir n’a rien de très d’excitant pour vous empêcher de sortir le midi! Par exemple, quatre repas du midi au restaurant par semaine pendant le travail, à une douzaine de dollars la facture (facilement!), vous enlève pas moins de 192$ par mois! Et en plus, en préparant votre repas vous-même il y a fort à parier qu’il sera meilleur pour votre santé.

5. Vendre!
Avec le temps, on accumule beaucoup de choses qui ne nous servent plus à rien. Et bien, il est temps de vendre! Faites le tour de votre maison ou appartement à la recherche de ce qui ne vous sert plus, mais pourrait encore avoir de la valeur. Le matériel électronique et informatique est à l’honneur, mais aussi les livres, DVD, instruments de musique, ainsi de suite. Faites ensuite quelques recherches sur le web pour avoir une idée du prix de revente de ces articles (eBay, petites annonces, etc.). Il ne reste plus qu’à essayer de les vendre. Dans l’ordre, j’essaierais de m’en départir parmi mes parents et amis en premier, puis avec les petites annonces, les ventes de garage/marchés au puces, et finalement sur eBay pour ce qui restera qui s’expédie facilement. En plus d’amasser un peu d’argent à mettre dans la tirelire du voyage, vous gagnerez de l’espace chez vous! (mais par pour combler avec de nouveaux achats par contre…)

Et maintenant, pour ceux qui planifient un voyage de plus longue durée, ou qui veulent tout simplement changer leur comportement de consommateur, voici quelques conseils en bonus qui je crois s’appliquent mieux pour une épargne à moyen ou long terme.

6. Surveiller sa consommation d’électricité
Ce conseil ne s’applique peut-être pas à tous les lecteurs, mais pour ma part, je dois dire que ma facture d’électricité est relativement élevée pour la grandeur de mon appartement. Probablement dû à nos hivers québécois… Justement, le fait de baisser la température d’un ou deux degrés seulement n’affecte pas notre confort mais peut avoir un effet sur notre consommation d’électricité. Mais il n’y a pas que le chauffage. Éteindre l’ordinateur lorsqu’on quitte pour le travail ou éteindre les lumières lorsqu’on quitte la pièce sont de petites habitudes simples, mais qui m’ont aidé à réduire ma facture constamment depuis les dernières années.

7. Considérer le transport en commun et le covoiturage
Dépense finale et non la moindre, votre voiture! Une autre manière de faire de bonnes économies est de se départir de sa voiture pour se diriger vers des options plus économiques et plus vertes, comme le transport en commun et le covoiturage. Surtout si vous effectuez des paiements mensuels sur une voiture neuve ou de location par exemple. Mais ce n’est pas pour tout le monde. Je crois que ça dépend beaucoup de l’endroit où vous vivez (et travaillez). J’ai toujours vu la voiture comme un symbole de liberté, mais je crois que ça vaut la peine de se demander à quel prix. Il y a plusieurs situations où avoir son propre véhicule n’est peut-être pas si nécessaire en fin de compte, quand on y pense sérieusement…

Je suis certain que plusieurs d’entre vous êtes passés par là et avez quelques conseils à partager avec nous. Selon vous, comment économiser pour voyager sans arrêter de vivre?